* Yanik Comeau compose des contes avec les maternelles de l'école Saint-René à Mercier


crit par : admin

Saint-Michel, dimanche, le 24 janvier 2010 - L'écrivain et conférencier Yanik Comeau était à nouveau de passage à l'école Saint-René de Mercier (C.S. des Grandes-Seigneuries), en Montérégie, la semaine dernière, pour rencontrer les quatre groupes de maternelle et créer un conte collectif avec les enfants.

«C'est la troisième fois que je m'embarque dans des créations en direct avec les jeunes après mes expériences à l'école Saint-Luc de Dollard-des-Ormeaux (C.S. Marguerite-Bourgeoys) et à l'école Saint-Michel-Archange de Saint-Michel-de-Napierville (C.S. des Grandes-Seigneuries),» avoue l'écrivain. «Guylaine Berthelot, une ancienne collègue enseignante, m'a téléphoné pour m'inviter à aller rencontrer les quatre classes de maternelle et je lui ai proposé l'écriture avec les élèves. Elle a aimé cette idée et voilà, c'était lancé !»

Dans le cadre de ce projet, l'objectif était de créer quatre contes, un par classe, sur le thème choisi par les enseignantes. Ce qui fut fait ! «Comme les Jeux Olympiques d'hiver approchent à grands pas, elles ont choisi de faire des histoires sur ce thème-là,» poursuit Yanik Comeau. «J'ai donc inventé quatre prémisses de départ pour les contes et je suis allé rencontrer les élèves.»

Il a d'abord proposé une version abrégée de sa conférence «Profession: écrivain» avant d'entamer l'écriture avec les jeunes. «Les enfants participent en donnant leurs idées, en votant pour les noms qui seront donnés aux personnages, aux lieux, nous relisons ensemble. Ça leur permet d'embarquer complètement dans le projet.»

Une fois que le conte est écrit (habituellement en direct sur un tableau) et que l'enseignant a recopié le tout sur papier, Yanik quitte et le projet se poursuit avec le travail d'illustration qui est confié aux élèves.

«À la fin, ils obtiennent un beau livre auquel ils ont contribué,» termine Yanik Comeau. «C'est fabuleux ! Et c'est tout un défi pour moi comme écrivain puisqu'il s'agit presque d'écriture spontanée, en direct, sans filet, devant un groupe d'élèves et leur enseignant. Passionnant !»

Cette fois, les contes, mettant en vedette des animaux qui veulent aller aux Jeux Olympiques (rebaptisés Animpiques pour les circonstances), permettaient de faire la connaissance d'un duo de manchots empereurs patineurs artistiques, d'une équipe d'ours polaires qui veut faire du bobsleigh, d'une famille de pingouins maniaques de hockey et d'un blanchon qui veut faire du plongeon.

«J'ai très hâte de voir les beaux dessins que créeront les élèves !» lance fièrement l'écrivain.

Pour inviter Yanik Comeau à donner une conférence ou un atelier d'écriture à son école, il s'agit de composer le 450-454-0589 ou d'écrire à ycomeau@bellnet.ca.