* Douze jours à l'École des Bourlingueurs pour Yanik Comeau


crit par : admin

Saint-Michel, samedi, le 30 janvier 2010 - L'écrivain et conférencier Yanik Comeau débutait cette semaine une série de rencontres avec les élèves de l'École des Bourlingueurs de Ville Sainte-Catherine (Commission scolaire des Grandes-Seigneuries) qui le mèneront jusqu'au 17 mars prochain. En effet, ce seront douze jours qu'il passera dans cette école primaire de la Montérégie.

Pendant les trois premiers jours, Yanik a présenté sa conférence «Profession: Écrivain» aux trois groupes de première année, aux trois groupes de deuxième année et aux deux groupes d'adaptation scolaire. Par la suite, il a écrit, en classe, avec chacun des groupes, un conte sur le thème de l'environnement et mettant en vedette des animaux.

«C'est vraiment de l'écriture spontanée où je dois plonger sans filet et créer une histoire en 50 à 75 minutes,» raconte l'auteur. «Une histoire nouvelle et différente à chaque fois ! J'arrive avec ma prémisse de départ qui commence toujours par "C'est l'histoire de..." et, à la fin de la période, nous avons un conte d'une page et demie à trois pages que j'ai écrit au tableau en m'appuyant sur les suggestions des élèves de la classe. L'enseignant retranscrit à l'ordinateur ou sur papier ce que je crée au tableau. À chaque fois, je me demande si je réussirai à faire quelque chose de cohérent et, chaque fois, je sors de là épuisé mais euphorique.»

Ainsi, Yanik a créé, dans les trois jours de cette première semaine, huit contes différents à partir de sujets différents inspirés du thème de l'année à l'École des Bourlingueurs, «À la rescousse de la terre».

«Avec l'aide de ma femme Danielle, qui est biologiste, j'ai trouvé des prémisses de départ qui touchaient la pollution de l'air, de l'eau, la pollution par le bruit, le recyclage, le compostage, la gestion des déchets, la préservation de l'eau,... Comme Danielle travaille en agriculture, elle m'est d'une aide précieuse pour trouver des sujets de contes dans le domaine de l'environnement.»

Dans les prochaines semaines, Yanik rencontrera les élèves des autres niveaux, de la troisième à la sixième année... sans oublier les groupes de maternelle !

«L'an dernier, à l'école Saint-Luc de Dollard-des-Ormeaux, j'avais composé "en direct" devant des groupes d'élèves pour la première fois,» raconte Yanik. «Je ne savais pas dans quoi je m'embarquais. J'avais réussi à créer neuf contes avec les classes de maternelle, première et deuxième années. Cette année, aux Bourlingueurs, c'est encore plus fou parce que je le ferai avec vingt-trois groupes, de maternelle à sixième année ! Ce sera la première fois que je crée des histoires "en direct" devant les élèves des deuxième et troisième cycles. J'ai hâte de voir ce que ça va donner !»

En effet, à l'école Saint-Luc, Yanik avait présenté des ateliers d'écriture différents aux plus grands. «Habituellement, avec les plus grands, je fais un retour sur le schéma narratif, je donne des exemples d'histoires construites de façon classique et j'invite les élèves à créer eux-même leur histoire à partir de prémisses de départ ou de prénoms de personnages qu'ils pigent.»

Dans les deux cas, les élèves sont ensuite invités à illustrer l'histoire et à en faire un album, un livre bien à eux.

«Je suis toujours surpris par la qualité des illustrations faites par ces petites mains si habiles,» affirme Yanik. «Les enfants sont bien meilleurs que moi en dessin !»

Pour inviter Yanik Comeau à faire des ateliers d'écriture ou à donner sa conférence «Profession: écrivain» dans son école ou à sa bibliothèque, il suffit de le joindre par téléphone en composant le 450-454-0589 ou par courriel en écrivant à ycomeau@bellnet.ca.