* Atelier-théâtre Côté Jardin: la 20e session est lancée !


crit par : admin

Saint-Michel, jeudi, le 12 janvier 2012 - La vingtième session de l'Atelier-théâtre Côté Jardin à Châteauguay est maintenant lancée et les professeurs Yanik Comeau et Anne-Marie Blais sont bien en selle pour offrir aux jeunes comédiennes et comédiens une expérience théâtrale de première qualité.

Cinquante-neuf jeunes de 7 à 17 ans sont inscrits pour cette session qui mettra fin à la dixième année d'activité à Châteauguay de l'entreprise de formation en art dramatique fondée en 1993 par Yanik Comeau.

Le comédien, écrivain et animateur a fondé l'Atelier-théâtre Côté Jardin il y a maintenant près de vingt ans dans le but de tenir des camps d'été en art dramatique, avec résidence, au Domaine Bruyère des Frères Maristes à Iberville. Pendant deux ans, avec la collaboration de son amie Chantal Primeau, Yanik Comeau a ainsi tenu des camps. Puis, après un long répit, ces camps ont repris pendant cinq ans après l'arrivée de l'Atelier-théâtre Côté Jardin à Châteauguay.

«Mais je me suis installé à Châteauguay parce que je faisais beaucoup de suppléance et de remplacements dans les écoles de la région, à l'époque,» explique Yanik. «Les écoles Gérin-Lajoie, Gabrielle-Roy, Marguerite-Bourgeoys, Notre-Dame-de-l'Assomption, Bonnier, Saint-Joseph et Saint-René à Mercier sont autant d'écoles où j'enseignais régulièrement alors... je commençais à être connu des jeunes de la région. Et grâce à Miss Louise qui nous avait offert son Learning Centre sur le boulevard d'Anjou, nous avions un local alors... tout est parti de là.»

Maintenant installé à la Rencontre Châteauguoise du boulevard Salaberry Nord depuis la fermeture du Learning Centre, l'Atelier-théâtre Côté Jardin accueille toujours entre 45 et 65 jeunes par session. «Nous avions fixé à seize notre maximum par groupe, mais nous avons eu des groupes beaucoup plus petits et... aussi des sessions où certains groupes débordaient,» explique Yanik. «C'est du cas par cas. Parfois, j'accepte plus d'élèves quand je vois que c'est un groupe assez homogène et qui, je crois, fonctionnera bien.»

C'est le cas cette session avec le groupe du samedi matin. «Nous avons vingt-et-un jeunes dans ce groupe, mais ils sont tellement formidables que ce ne sera pas un problème,» assure Yanik.

Si Yanik peut d'amblée qualifier les jeunes de formidables, c'est qu'il les connaît déjà presque tous. «Ce sont des fidèles,» lance-t-il fièrement. «Dans ce groupe, et dans nos autres groupes aussi, nous avons des jeunes qui sont avec nous depuis deux, trois, quatre... jusqu'à 8 ou 10 sessions. C'est à la fois flatteur et touchant de savoir qu'ils apprécient à ce point ce que nous leur offrons.»

L'Atelier-théâtre Côté Jardin offre aux jeunes la chance de s'épanouir par le biais de l'art dramatique et du mouvement dans une ambiance détendue et empreinte de respect. «C'est très important pour nous que les jeunes se sentent aimés, respectés, valorisés, intégrés,» explique Yanik. «Tout le monde a sa place, les timides autant que des extravertis, tant et aussi longtemps qu'il soit capable de respecter les autres. C'est pour ça que, très souvent, les parents nous disent que leurs enfants ont enfin trouvé une place où ils se sentent bien et où ils peuvent être eux-mêmes avec nous. Ça fait vraiment plaisir à entendre et on ne s'en lasse pas !»

La vingtième session de l'Atelier-théâtre Côté Jardin à Châteauguay se terminera par un spectacle devant public le samedi 24 mars à 19h00 au Théâtre du Pavillon de l'Île-Saint-Bernard à Châteauguay.