* Deux nouvelles pièces de Yanik Comeau, sur mesure pour l'école Sainte-Clotilde


crit par : admin

Saint-Michel, jeudi, le 26 janvier 2012 - L'écrivain, comédien et dramaturge Yanik Comeau écrira deux pièces sur mesure pour des groupes de l'école Sainte-Clotilde (C.S. des Grandes-Seigneuries) dans la municipalité du même nom.

En effet, la classe jumelée 3e et 4e année primaire et la classe jumelée 5e et 6e année primaire joueront chacune une nouvelle pièce que Yanik Comeau écrira d'abord spécifiquement pour elles.

C'est suite à une première expérience avec les élèves de madame Martine Jacques à l'école Saint-Joseph de Ville de Mercier l'an dernier - alors que Yanik avait écrit sa pièce «Avant que la planète pète» sur le thème de l'environnement spécialement pour ce groupe et que la pièce avait été présentée au Théâtre du Vieux-Sainte-Martine - que Yanik a eu envie de revivre l'expérience.

«Et l'an dernier, j'avais aussi eu la chance de faire des ateliers à Sainte-Clotilde et j'avais beaucoup apprécié le travail de madame Chantal et madame Marie-Claude, les enseignantes de 3e et 4e, qui m'avaient demandé de l'aide pour leur mise en scène de la pièce «L'enlèvement au bercail», raconte Yanik. «Alors je leur avais proposé d'écrire pour elles cette année. J'ai donc rencontré le groupe et nous avons convenu que j'écrirais une comédie sur le monde du cirque, un thème très amusant et très riche.»

Pour les élèves de 5e et 6e année, le thème choisi, très en vogue ces jours-ci, est l'intimidation. «C'est un mot qui est un peu utilisé à toutes les sauces, ces temps-ci, mais aussi un mot qui n'est pas très bien compris des jeunes,» pense Yanik. «Ils s'en tiennent souvent seulement au sens littéral du mot alors qu'il est beaucoup plus large que ça.»

Yanik a donc du pain sur la planche dans les prochaines semaines. Les pièces devraient être présentées en mai et juin, et l'écrivain donnera aussi des ateliers de théâtre afin de soutenir les enseignantes dans leur démarche de production des pièces. Par la suite, ces nouveaux textes pourront être montés par d'autres groupes scolaires à partir de l'an prochain.