* Critique: Spectacle multidisciplinaire: «Voyage(s)» de Hanna Abd El Nour: Intéressant pour les sens, mais… pour le sens… ?


crit par : yanik

Verdun, mercredi, le 24 janvier 2018 -
Lorsque l’on fréquente régulièrement La Chapelle, Scènes Contemporaines, on s’habitue à voir toutes sortes de spectacles – souvent multidisciplinaires, souvent inachevés, parfois réussis, parfois ratés. Dans le cas de la dernière production de Volte 21, «Voyage(s)», une création de Hanna Abd El Nour, on ne sait pas trop quoi penser. Le spectacle est intéressant pour les sens, mais… pour le sens, on s’y perd.

par Yanik Comeau (ComunikMédia/ZoneCulture)

Bien que l’artiste multidisciplinaire, directeur artistique, dramaturge et metteur en scène du spectacle veuille nous proposer une œuvre qui souhaite «susciter un débat dans la cité», ce que l’on nous présente ne peut pas susciter quoi que ce soit sur le plan intellectuel. On ne nous offre rien à nous mettre sous la dent au niveau du fond. Quelques phrases – en différentes langues – répétées souvent sur le même ton, sans nuance vraiment malgré le talent des interprètes solides et bien en voix, quelques chants bien exécutés (qui savait que Marc Béland avait une si belle voix chantée ?), envoûtants même par moments, mais qu’est-ce que tout cela signifie ? On ne trouve pas de fil conducteur entre les tableaux, pas de ligne directrice, pas de trame narrative ou de lien dramatique, théâtral.

Les interprètes, trois excellents danseurs/chanteurs/athlètes (me permettrais-je de dire) et un musicien multi-instrumentiste /chanteur/concepteur sonore, se donnent à 200%, travaillent fort dans les coins (pour utiliser une métaphore sportive), suent leurs vies pendant plus de 70 minutes, impressionnant par leur agilité, leur endurance, leur souffle, leur générosité, leur engagement dans cette proposition intense, soit, mais hermétique et tristement vide de sens.

Visuellement, on en a plein les yeux. Auditivement, on en a plein les oreilles. Mais que reste-t-il pour l’âme, pour le cœur, pour l’esprit ? Nous avons été deux – et je crois, plusieurs autres – à nous creuser les méninges à la sortie du théâtre.

Merci, Sylvio Arriola, Marc Béland, Stefan Verna et Radwan Moumneh pour le partage de votre talent et de votre virtuosité corporelle. Merci, Martin Sirois pour vos créations lumineuses fascinantes. Vous êtes formidables et méritez tous un coup de chapeau.

Mais ma réflexion est la suivante: si un artiste souhaite offrir des toiles en mouvement, à la bonne heure. Qu’il le fasse. Qu’il invite le spectateur à une expérience sensorielle. Ici, l’argumentaire dessert la proposition. On sort de la salle avec une empathie pour les interprètes qui, à la fin du spectacle, sont restés figés un moment – dans l’attente d’applaudissements qui tardaient à venir parce que les spectateurs n’avaient aucune indication que le spectacle était terminé – et sont sortis pendant des claques généreuses… mais ne sont jamais revenus. Indicatif d’un malaise? Je le pense bien.

Souhaitons que Hanna Abd El Nour, artiste d’origine libanaise qui travaille au Québec depuis une dizaine d’années, captera le message au vol et trouvera une façon de l’intégrer dans son prochain spectacle, Utopie(s), qu’il souhaite «un événement festif d’environ 12 heures(!)» -- oui, oui, vous avez bien lu -- présenté à Arsenal Art Contemporain Montréal du 13 février au 10 mars prochains. Bien sûr, ce marathon sera aussi divisé en ‘chapitres’, mais…

Malheureusement, pour ma part, je n’y serai pas. Il m’aura perdu – comme une valise en transit – en cours de spectacle lundi soir dernier.

*****
Voyage(s)
Direction artistique, dramaturgie et mise en scène: Hanna Abd El Nour
Interprétation: Sylvio Arriola, Marc Béland et Stefan Verna
Chant, musique et conception sonore: Radwan Moumneh (Jerusalem in My Heart)
Une production de Volte 21
22 janvier au 3 février 2018 (mardi au samedi à 20h, relâche le mercredi, lundi à 19h) (70 minutes sans entracte)
La Chapelle, Scènes Contemporaines, 3700, rue Saint-Dominique, Montréal
Réservations : 514-843-7738 – www.lachapelle.org