.:: Nouvelles

 

 

Lire toutes les nouvelles | Opinions | Parutions | Rencontres | Spectacles

* Critique: Danse: «Sang Bleu»: Décomposer le corps
[ Opinions et comptes rendus | Écrit par : yanik @ 08:26pm le 31st of December ]
Verdun, dimanche, le 4 mars 2018 - La toute nouvelle création de Dany Desjardins et Andréane Leclerc, le résultat d’une série de résidences de création à l’Espace Marie Chouinard, au Monument National, au Studio 303, au New Danse Alliance de New York et à l’École de danse Florence Fourcaudot, se veut une exploration sur le corps et son rapport à la matière qui le compose. Au final, on a droit à un exigeant partage de la part de deux interprètes qui se livrent avec abandon, générosité, précision et force.

par Yanik Comeau (ComunikMédia/ZoneCulture)

L’environnement sonore créé par Olivier Girouard ne ressemble à rien de ce que nous avons déjà entendu. Apparemment inspiré de pièces classiques, la musique est à la fois familière et mystérieuse. Heureux mais troublant mélange d’instruments traditionnels et d’appareils contemporains, cette bande sonore réussit là où tant d’autres ont échoué : éviter la répétition exagérée des mêmes sons qui pourraient lentement mais sûrement tomber sur les nerfs. Ici, chaque mouvement est finement pensé pour accompagner les danseurs.

Andréane Leclerc et Dany Desjardins dansent dans une symbiose, une osmose qui laisse bouche bée. On est happé par leur virtuosité, mais aussi par leur capacité à se faire pleinement confiance, à s’abandonner l’un à l’autre tout autant qu’au public. Sans être dans le paraître ou la vulgarité, ils font l’amour avec la danse, avec ce spectacle qu’ils nous offrent. Sans que quoi que ce soit ne semble sexuel, ils se livrent à des caresses, des contorsions, des mouvements que l’on voit peu sur scène.
Je me suis laissé porter par cette fascinante exploration et je crois qu’amateurs de danse contemporaines, de théâtre et de musique sauront se laisser porter par cette proposition solide qui oscille sans cesse entre la sensualité et la violence, entre la grâce et la torture, entre la danse et la contorsion.

«Sang Bleu» est présenté jusqu’à vendredi à La Chapelle, Scènes contemporaines, dans le cadre d’une saison particulièrement riche en explorations éclectiques et hétéroclites.

*****
«Sang Bleu»
Co-créateurs : Andréane Leclerc et Dany Desjardins
Environnement sonore : Olivier Girouard
Lumières et direction technique: Rasmus Eeg Sylvest
Conseillère à la dramaturgie : Nathalie Claude
Une production de La Chapelle, Studio 303, Nadère Arts Vivants, Dany Desjardins
26, 27 février, 1er et 2 mars 2018 (55 minutes sans entracte)
La Chapelle, Scènes Contemporaines, 3700, rue Saint-Dominique, Montréal
Réservations : 514-843-7738 – www.lachapelle.org

Envoyer à un ami | Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires




Interface créée par : K2News Management et traduite par Productions RVA