.:: Nouvelles - Opinions et comptes rendus

 

 

.:: Articles à lire aujourd'hui

* Critique: Musique: Voces Boreales revient sur terre et s’envoie en l’air ! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, jeudi, le 7 juin 2018 - Après le triomphe de son deuxième spectacle sur le thème des éléments à la fin mai 2017, «Éléments: Feu», l’ensemble Voces Boreales poursuivait l’exercice un an plus tard presque jour pour jour, toujours à la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours du Vieux-Montréal, proposant cette fois «Éléments: Terre et Air», un programme double incluant des œuvres chorales contemporaines toujours choisies par le charismatique et sympathique Andrew Gray, directeur musical des...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 30 fois


* Critique: Théâtre: «Les Chaises» d’Eugène Ionesco: Prenez, prenez la peine, la peine de vous asseoir Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Brossard, jeudi, le 31 mai 2018 - En montant «Les Chaises» après le succès qu’il a connu avec «Le Roi se meurt» pour le même Théâtre du Nouveau Monde il y a cinq ans, le metteur en scène Frédéric Dubois, directeur de la section française de l’École Nationale de Théâtre du Canada et directeur artistique du Théâtre des Fonds de Tiroirs, confirme qu’il est un grand Ionescologue. Non seulement maîtrise-t-il toutes les nuances de l’œuvre du maître de l’absurde, il sait aussi monter ses œuvres moins...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 70 fois


* Critique: Théâtre: «Trahison» de Harold Pinter: Malheurs à rebours Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, lundi, le 28 mai 2018 - Le britannique Harold Pinter écrit des pièces intimes qui fouillent l’âme humaine, qui proposent des situations universelles malgré la froideur des personnages qui peut surprendre ou même aliéner le public… ou un certain pourcentage de celui-ci. "Betrayal" («Trahison») ne fait pas exception. Emma, Jerry et Robert ne pourraient pas être plus «pinteriens» "if they tried", comme disent les Chinois (ou René Homier-Roy!). On aime ou on n’aime pas. Reste ensuite à...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 70 fois


* Critique: Théâtre: «Amour et information» de Caryl Churchill: Délicieuse gymnastique mentale! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mardi, le 15 mai 2018 - Je commence par une confession: J’aime Caryl Churchill d’amour. Cette auteure britannique me fascine, me ravit, me fait sourire, me fait jubiler depuis que j’ai été happé par «Cul-de-sac au 7e ciel» ('Cloud 9') au Théâtre du Nouveau Monde en 1984. J’avais 15 ans. Le public du TNM, à l’époque, n’avait pas apprécié. Il avait même été horrifié, scandalisé, révolté ou au minimum confus. Mercredi soir, devant La Licorne, j’en ai parlé avec Sophie Clément, qui était...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 84 fois


* Critique: Variétés: «Maintenant Demain» de Luc Langevin: Une machine d’une redoutable efficacité Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, samedi, le 5 mai 2018 - Depuis qu’il a auditionné pour Claude Veillet de Téléfiction et qu’il est devenu la tête d’affiche de la série télé «Comme par magie» diffusée sur ARTV, Luc Langevin est devenu un des porte- étendards de l’illusion au Québec aux côtés des Alain Choquette et Mesmer. Bien sûr, ils ont tous leurs styles différents, leurs «trucs» de prédilection et, généralement, on aime ou on n’aime pas, mais une chose est certaine: Luc Langevin s’est créé un public fidèle et son...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 98 fois


* Critique: Théâtre: «Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit» de Simon Stephens: Dans la peau de Christopher Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, jeudi, le 3 mai 2018 - Pour son chant du cygne après 27 ans à la barre de la direction artistique de la Compagnie Jean Duceppe, Michel Dumont n’aurait pas pu choisir plus belle ou meilleure pièce que «Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit». En décidant d’offrir cette pièce britannique adaptée du roman de Mark Haddon et ayant connu un succès monstre au West End de Londres tout autant qu’à Broadway à New York, Dumont fait aussi preuve de génie en en confiant la mise en scène à...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 105 fois


* Critique: Théâtre: «Le Scriptarium [2018]»: Paroles aux adolescents Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mardi, le 1er mai 2018 - Après quelque vingt ans de moutures annuelles de ses «Zurbains», le Théâtre Le Clou arrive avec un nouveau concept de spectacle qui donne la parole aux adolescents. Pour cette première année du «Scriptarium», Monique Gosselin, Benoit Vermeulen et Sylvain Scott, codirecteurs artistiques du Clou, ont fait appel au comédien, auteur, créateur et improvisateur Stéphane Crête, l’inoubliable Brad Spitfire du Romano Fafard de «Dans une galaxie près de chez vous», pour...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 92 fois


* Critique: Danse: «SOFTLAMP . autonomies» de Ellen Furey et Malik Nashad Sharpe: Mantra chorégraphique Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, lundi, le 30 avril 2018 - Avec leur tout nouveau duo, «SOFTLAMP.autonomies», dont je ne m’explique toujours pas le titre, Ellen Furey et Malik Nashad Sharpe, deux artistes multidisciplinaires qui roulent leur bosse depuis un moment et multiplient les performances et les résidences de création aux quatre coins de la planète, créent une méditation chorégraphique, un mandala dansé qui, par la force des choses, est tellement lassant qu’il finit par avoir l’effet contraire de celui que...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 81 fois


* Critique: Spectacle multidisciplinaire: «Fame Prayer / EATING» à La Chapelle: Exploration queerporelle Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, vendredi, le 27 avril 2018 - S’inspirant on ne sait trop comment de textes de psycho pop glanés ici et là (tous en anglais – partiellement traduits en direct et pas toujours de façon très heureuse, mais quand même…), le concepteur, chorégraphe et danseur Andrew Tay, le peintre François Lalumière et l’artiste visuelle et photographe polonaise établie à Amsterdam Katarzyna Szugajew souhaitaient explorer le mouvement, la chorégraphie et l’expression corporelle dans une performance qui...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 87 fois


* Critique: Théâtre : «Les Hardings» d’Alexia Bürger: Là où il y a de l’homme… Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, dimanche, le 22 avril 2018 - Trois hommes. Trois Thomas Harding que tout sépare. Trois Thomas Harding réunis par une recherche Google. Trois Thomas Harding dont un qui n’aurait jamais dû devenir célèbre mais pour qui tout a basculé un soir de juillet 2013, le jour où une erreur fatale a fait que tous les projecteurs se sont tournés vers lui.

par Yanik Comeau (ComunikMédia/ZoneCulture)

Ce Thomas Harding-là était le conducteur du train dont les freins n’ont pas été suffisants...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 102 fois


* Critique: Théâtre anglophone: «Fight On! – Part 1» de Guy Sprung: Joyeuse réécriture de notre histoire Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, samedi, le 21 avril 2018 - Le directeur artistique de Infinithéâtre Guy Sprung est en mission, en exploration, en pèlerinage dans une courte partie de l’histoire canadienne, utilisant l’humour et la fiction pour dénoncer le comportement et l’attitude de nos ancêtres à l’égard des Premières Nations à l’époque où les actions de l’Homme Blanc contre Mère Nature étaient encore bien moins dommageables qu’elles le sont aujourd’hui.

par Yanik Comeau (ComunikMédia/ZoneCulture)

Depuis...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 104 fois


* Critique: Théâtre: «Comment je suis devenu musulman» de Simon Boudreault: Marions-nous… dans le chaos! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, lundi, le 16 avril 2018 - Avec sa toute nouvelle comédie aux accents graves, «Comment je suis devenu musulman», présentée à La Licorne jusqu’au 21 avril, Simon Boudreault poursuit ses toujours rafraîchissantes explorations de la psyché humaine, sans se prendre la tête. Ça ne veut pas dire pour autant que ses textes ne soient pas habiles ou intelligents (les anglophones ont un beau mot pour ça: 'clever'). Au contraire ! Après «Soupers», «D pour Dieu ?», «As is (Tel quel)» et «En cas de...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 116 fois


* Critique: Théâtre : «La Dette de Dieu» de Jean-François Boisvenue: Crédit 101 Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, samedi, le 14 avril 2018 - Pendant qu’il faisait sa maîtrise en Études allemandes, l’artiste multidisciplinaire Jean-François Boisvenue, diplômé de l’École Supérieure de Théâtre de l’UQAM, a été exposé à une œuvre pour le moins intéressante et mystérieuse, une ‘fable originelle’, nous dit-on dans le feuillet sur «La Dette de Dieu», dans laquelle le Créateur, en concevant l’univers, aurait manqué d’argent et aurait été forcé d’emprunter au Diable pour terminer son œuvre. De cette...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 116 fois


* Critique: Théâtre : «Madame Catherine prépare sa classe de troisième à l’irrémédiable» de Elena Belyea: Apocalypse pédagogique Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Brossard, mercredi, le 11 avril 2018 - Le sujet est sur toutes les lèvres. Des deux côtés de la frontière. Ça arrive plus souvent chez nos voisins, mais ça arrive aussi chez nous. Columbine, Sandy Hook, Polytechnique, Dawson, Parkland. Les fusillades dans les écoles frappent l’imaginaire et ne laissent personne indifférent. Elles peuvent aussi provoquer un tel désespoir que certains enseignants pourraient être tentés de prendre eux-mêmes les choses en main. Après tout, monsieur Trump ne...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 135 fois


* Critique: Cinéma: «La Bolduc», un film de François Bouvier: Debbie Lynch-White crève l’écran! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mardi, le 10 avril 2018 - Comme tous les peuples, les Québécois ont produit leur lot de films ou de séries-télé biographiques au fil des années, certains plus heureux que d’autres. Dans quelques cas, le mariage sujet-acteur était tout naturel (on n’a qu’à penser à Benoît Brière en Olivier Guimond, Antoine Bertrand en Louis Cyr ou Jean Lapointe en Maurice Duplessis), dans d’autres moins (Roy Dupuis en Maurice Richard, Pascale Bussières ou Joëlle Morin en Alys Robi). Dans le cas de «La...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 126 fois


* Critique: Théâtre: «Impromptu» de Sarah Kernochan: Dans le jardin de George Sand Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, jeudi, le 5 avril 2018 - Après deux classiques contemporains assez noirs et sa traditionnelle revue de l’année des plus amusantes, le Théâtre du Rideau Vert poursuit sa saison avec une comédie dramatique des plus divertissantes. Avec l’adaptation théâtrale du film de Sarah Kernochan de 1991, «Impromptu», la comédienne, pédagogue et metteure en scène de Québec, Marie-Josée Bastien, que l’on a eu la chance de voir sur scène à Montréal plus tôt cette saison dans «Doggy dans Gravel»,...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 145 fois


* Critique: Théâtre: «L’Idiot, d’après Dostoïevski» d’Étienne Lepage et Catherine Vidal: Magique! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, samedi, le 31 mars 2018 - Avec leur toute nouvelle création d’après le roman de Fiodor Dostoïevski, le chef d’œuvre de la littérature mondiale «L’Idiot», le dramaturge Étienne Lepage et la metteure en scène Catherine Vidal arrivent dans le paysage théâtral montréalais comme un vent de fraîcheur. Non seulement le texte est-il servi sur un magnifique plateau d’argent sans aucune condescendance mais toute la sensibilité humaine qu’il mérite en plus de l’intelligence qui s’impose, mais...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 220 fois


* Critique: Théâtre: «J’appelle mes frères» de Jonas Hassen Khemiri: Entre l’ombre et la lumière Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, vendredi, le 30 mars 2018 - Luce Pelletier et le Théâtre de l’Opsis poursuivent leur Cycle Scandinave avec une pièce de l’auteur suédois Jonas Hassen Khemiri, romancier et dramaturge marquant et traduit dans vingt-cinq langues. Avec «J’appelle mes frères», on a droit à un texte percutant, fort, imagé, vertigineusement contemporain et actuel, universel… et c’est là que l’on s’étonne que ce Cycle Scandinave s’éloigne de plus en plus de la «scandinaveté», mot que j’ai ‘inventé’ en...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 232 fois


* Critique: Théâtre: «De l’instant et de l’éternité» de Jocelyn Pelletier d’après Sénèque: Trio infernal Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mardi, le 27 mars 2018 - En s’attaquant à la Phèdre de Sénèque, le créateur et metteur en scène Jocelyn Pelletier souhaitait parler de liberté, de son rapport à l’art, du «devoir d’affranchissement que les artistes tentent de poursuivre » et d’amour interdit. On ne peut pas parler de Phèdre, d’Hippolyte et de son père Thésée sans parler d’amour interdit, ça c’est clair. Ce mythe grec est un des plus fascinants de la dramaturgie et il ne cessera jamais d’alimenter les artistes de tous...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 245 fois


* Critique: Théâtre: «Des promesses, des promesses» de Douglas Maxwell: Micheline Bernard au sommet de sa forme Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, dimanche, le 25 mars 2018 - De mémoire, la première fois que j’ai vu Micheline Bernard sur scène, c’était à La Licorne. L’ancienne Licorne. Pas celle qui était un minuscule café sur le boulevard Saint-Laurent et qui offrait déjà une dramaturgie percutante, nouvelle, fraîche, fascinante. Mais l’ancienne Licorne quand même. Celle de la rue Papineau tout de suite après le déménagement. Elle y jouait dans «Jocelyne Trudelle trouvée morte dans ses larmes» de Marie Laberge dans une mise en...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 232 fois


* Critique: Théâtre: «Philadelphia High School» de Jonathan Caron: Fanfriction Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, samedi, le 24 mars 2018 - Depuis quelques années, les séries jeunesse à saveur de soaps ont la cote. Ça remonte à «Beverly Hills, 90210» (qui a même connu un "reboot" y a pas si longtemps) et «Degrassi» jusqu’à «One Tree Hill», «Gossip Girl» et «Pretty Little Liars» plus récemment. Jusqu’à un certain point, on pourrait même dire que des séries comme «The 100» et «Riverdale» s’inscrivent dans la même vague. Avec l’explosion d’internet, la télé de son temps a donné naissance à toutes...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 234 fois


* Critique: Théâtre: «Bâtardes» de Jade Barshee: Chloé et Jade au Tibet? Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, vendredi, le 23 mars 2018 - Au MAI – Montréal, Arts Interculturels ces jours-ci, le Théâtre Everest présente un spectacle de théâtre beaucoup plus joyeux et lumineux que pourrait le laisser entendre son titre : «Bâtardes». Un mot si dur et associé au rejet pur. On comprend rapidement qu’il s’agit d’un terme qui aura été utilisé pour les qualifier, elles et leur sœur Fanny, nées d’une mère québécoise et d’un père tibétain. Parce qu’elles sont mixtes, métissées, mélangées,…...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 232 fois


* Critique: Théâtre: «Chienne(s)» de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent: Dépression, quand tu la tiens… Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mardi, le 20 mars 2018 - À première vue, on pourrait croire qu’avec un titre comme «Chienne(s)», la nouvelle création des artistes en résidence de la salle Jean-Claude-Germain du Centre du Théâtre d’aujourd’hui, Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent, traiterait de violence verbale, d’intimidation ou de… "bitches"! Mais non. Ici, on utilise «chienne» dans le sens de «peur»… Avoir la chienne, avoir des craintes, vivre de l’angoisse,… «Chienne(s)» est une pièce sur ce que tant de...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 233 fois


* Critique: Théâtre: «La Déesse des mouches à feu» de Geneviève Pettersen: Dédoublements infinis Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, le 18 mars 2018 - Après le succès de son adaptation du film de Denys Arcand «Le Déclin de l’Empire américain», pas étonnant que le Théâtre PàP renoue avec l’adaptation. Cette fois, cependant, on plonge dans une œuvre bien différente du classique du 7e art, un livre de Geneviève Pettersen qui a connu sa part de succès critique et populaire, «La Déesse des mouches à feu», qui se rapproche davantage des anciennes amours du PàP. En effet, je suis sorti du Théâtre de Quat’Sous, là où le...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 235 fois


* Critique: Théâtre/danse: «Elle respire encore» de Jérémie Niel: Trouvailles étouffées Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, vendredi, le 16 mars 2018 - J’anticipais avec tant de bonheur le nouveau spectacle du metteur en scène et chorégraphe Jérémie Niel que peut-être mes attentes étaient trop hautes. Parfois, un spectacle, une prémisse, un argument est si alléchant sur papier que le résultat final manque la cible. Dans le cas de Elle respire encore, il y a tant de positif à dire que l’on souhaiterait qu’il étouffe, qu’il noie le négatif. Mais l’accouchement ne sera pas suffisant pour tout effacer la...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 251 fois


* Critique: Théâtre: «L’Effet Hyde» de Francis Monty: Jumeaux non-identiques Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mardi, le 13 mars 2018 - Avec «L’Effet Hyde», le comédien, auteur et metteur en scène Francis Monty s’attaque à un monument de la littérature, l’œuvre de Robert Louis Stevenson, "The Strange Case of Dr. Jeckyll and Mr. Hyde". Cette histoire fascinante, celle-là même qui a sans doute donné naissance à tous les cas de jumeaux identiques dans les feuilletons américains, souvent séparés à la naissance qui se retrouvent des dizaines d’années plus tard sans avoir jamais rien su de...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 287 fois


* Critique: Théâtre: «Le Poisson Combattant» de Fabrice Melquiot: Aquanaute Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, lundi, le 12 mars 2018 - Cette saison, autant avec leurs productions «maison» qu’avec leurs productions invitées, Carmen Jolin et son Prospero peuvent se vanter de ne pas avoir fait beaucoup d’erreurs. On n’est, en effet, pas très loin du sans faute. «Le Poisson Combattant» de Fabrice Melquiot, pièce offerte par le Théâtre du Passage (Suisse), ne fait pas exception.

par Yanik Comeau (ComunikMédia/ZoneCulture)

Présenté jusqu’au 17 mars dans la salle principale du théâtre de la...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 297 fois


* Critique: Théâtre: «Les Robots font-ils l’amour?» d’Angela Konrad: À la recherche de l’humain Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, vendredi, le 9 mars 2018 - Dans le cadre de sa résidence de création à l’Usine C, Angela Konrad arrive avec un spectacle beaucoup plus concluant que son «Last Night I Dreamt that Somebody Loved Me» de l’automne. Pas que ce spectacle n’était pas intéressant (voir ma critique sur ZoneCulture), mais avec «Les Robots font-ils l’amour?», elle semble avoir développé davantage l’œuvre dramatique et avoir mis plus de viande autour de l’os. Peut-être parce que le matériau de base, les essais...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 304 fois


* Critique: Cinéma: «Chien de garde», un film de Sophie Dupuis: Dans la gueule Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mercredi, le 7 mars 2018 - Tourné dans les rues de Verdun avec un budget famélique, le premier long-métrage de la réalisatrice et scénariste Sophie Dupuis est un film coup de poing résolument urbain et abrasif, pour ne pas dire décapant. La jeune femme signe ici une carte de visite qui confirmera au-delà de tout doute sa crédibilité comme cinéaste.

par Yanik Comeau (ComunikMédia/ZoneCulture)

«Chien de garde» raconte l’histoire de deux frères, JP (Jean-Simon Leduc) et Vincent...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 311 fois


* Critique: Théâtre: «Jean dit» de Olivier Choinière: Jurez-vous de dire toute la vérité? Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mardi, le 6 mars 2018 - Un des pires souvenirs de théâtre que j’aie demeure «Venise-en-Québec» créée au Théâtre d’aujourd’hui en 2006. Depuis ce temps, j’avais évité les pièces d’Olivier Choinière comme la peste. J’ai bien attrapé quelques-unes de ces excellentes traductions au fil des années (je pense tout particulièrement à «Cette fille-là» de Joan MacLeod avec Sophie Cadieux), mais je craignais cet auteur comme un chat échaudé craint… vous connaissez la suite. Depuis des mois, je...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 325 fois


* Compte-rendu: Théâtre/Improvisation: 1er match de la 40e saison de la LNI: Les Bleus arrachent la victoire; Guy Jodoin en feu! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, lundi, le 5 mars 2018 - La 40e saison de la Ligue Nationale d’Improvisation s’amorçait lundi dernier, le 19 février, avec un match des BLEUS contre les JAUNES qui marquait le retour au jeu du comédien et animateur Guy Jodoin après une absence de près de 18 ans sur sa patinoire «régulière». Mais à voir aller la «recrue» 2018, on aurait cru qu’il avait joué la semaine dernière ! Et lorsque la sirène de la fin de la dernière période s’est fait entendre, les BLEUS avaient remporté ce...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 345 fois


* Critique: Danse: «Sang Bleu»: Décomposer le corps Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, dimanche, le 4 mars 2018 - La toute nouvelle création de Dany Desjardins et Andréane Leclerc, le résultat d’une série de résidences de création à l’Espace Marie Chouinard, au Monument National, au Studio 303, au New Danse Alliance de New York et à l’École de danse Florence Fourcaudot, se veut une exploration sur le corps et son rapport à la matière qui le compose. Au final, on a droit à un exigeant partage de la part de deux interprètes qui se livrent avec abandon, générosité,...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 330 fois


* Critique: Cinéma: «Charlotte a du fun», un film de Sophie Lorain: Au suivant ! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Brossard, Vendredi, le 2 mars 2018 - Pour son deuxième long-métrage, la comédienne et réalisatrice Sophie Lorain a choisi de tourner le scénario de la jeune auteure de théâtre Catherine Léger («Filles en liberté» plus tôt cette saison à la Licorne). Bien qu’il s’agisse de son deuxième film, Lorain n’est pas une néophyte de la réalisation, elle qui a dirigé des épisodes de «Fortier» et des saisons complètes de «Un homme mort», «La Galère», «Nos étés», «Nouvelle adresse»... Neuf ans après son...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 346 fois


* Critique: Cinéma: «Isla Blanca» de Jeanne Leblanc: Retour au bercail Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, lundi, le 26 février 2018 - Avec son tout premier long-métrage, la jeune scénariste/réalisatrice Jeanne Leblanc s’inscrit dans une vague de cinéastes qui, clairement, veulent faire une place aux ambiances, aux émotions, aux relations humaines, au cœur, à l’âme. Quand on voit «Pour vivre ici» de Bernard Émond quelques jours avant de voir «Isla Blanca» de Jeanne Leblanc, difficile de ne pas faire des parallèles, difficile de ne pas croire qu’il y a quelque chose dans l’air.

par Yanik...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 362 fois


* Critique: Théâtre: «Titus, d’après Shakespeare»: recréer le drame Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, dimanche, le 25 février 2018 - Tout au long de sa carrière, William Shakespeare a écrit plusieurs pièces inspirées de faits réels, de personnages historiques. On a qu’à penser à ses nombreuses œuvres sur les rois britanniques qui inspirent encore les créateurs du monde entier. Tout récemment, aussi dans la Vieille Capitale d’où nous arrivent Les Écornifleuses, Olivier Kemeid proposait «Five Kings – L’Histoire de notre chute» au Trident, plongeant dans les univers de deux des Richard...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 374 fois


* Critique: Théâtre: «Le Chemin des Passes-Dangereuses» de Michel Marc Bouchard: Trois frères passeront… Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, vendredi, le 23 février 2018 - Créée en 1998 à la Compagnie Jean-Duceppe, «Le Chemin des Passes-Dangereuses», comme la majorité des pièces de Michel Marc Bouchard, fait le tour du monde et est présentée dans plusieurs langues. Dans un brillant coup de chapeau pour fêter ses vingt ans, le directeur artistique sortant de Duceppe, Michel Dumont, invite la pièce à revenir au bercail, confiant la mise en scène à Martine Beaulne qui avait piloté la reprise des «Muses orphelines» du même...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 375 fois


* Critique: Cinéma: «La Zone» de Syned Sindrajed: À la recherche du temps perdu Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, jeudi, le 22 février 2018 - Avec «La Zone» ("The Zone" en anglais), le cinéaste Denis Desjardins, alias Syned Sindrajed, propose une brillante relecture des images du «plus célèbre des cinéastes inconnus», Chris Marker, alias Christian Bouche-Villeneuve, décédé en 2012 à l’âge de 91 ans. Son «essai science-fiction» est un montage percutant de bouts de films tournés en 8mm et en Super 8 ainsi qu’en vidéo extraits des œuvres de Chris Marker, le pseudonyme le plus connu du disparu,...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 368 fois


* Critique: Cinéma: «Pour vivre ici» de Bernard Émond: Comme une superbe collection de cartes postales Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, le 20 février 2018 - Les films du réalisateur et scénariste Bernard Émond («0h17 rue Darling», «La Femme qui boit», «La Neuvaine») sont attendus comme le printemps après un hiver difficile. Même quand ils sont noirs, sombres, durs, ils font du bien. Son tout dernier opus, «Pour vivre ici», ne fait certainement pas exception. En fait, c’est peut-être son film le plus "feel good" en carrière. Pour certains, ce sera un reproche. Mais en cette période de triste chaos que vit le...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 393 fois


* Critique: Musique/variétés: Jimmy Moore fête 20 ans d’incarnations de Madonna avec un spectacle impeccable Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mercredi, le 21 février 2018 - Pour fêter ses vingt ans de carrière, l’humoriste, animateur et personnificateur féminin montréalais Jimmy Moore a lancé une année de festivités en se payant une des plus belles salles de Montréal, l’amphithéâtre du Gésù, un théâtre de 425 places à la fois intime et capable d’accueillir le gros party auquel nous étions conviés samedi dernier, le 17 février. Entouré d’une douzaine de danseurs aux bagages variés mais solides, celui qui, au fil des années,...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 375 fois


* Critique: Théâtre: «Bullshit Threshold» de Marie Davidson: Rejeter tout un pan de sa vie Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, lundi, le 19 février 2018 - Il me faut d’emblée avouer que je ne suis pas le public cible de «Bull**** Threshold». Je dirais même "not even close". Les bars after hours, les DJs, la musique techno, les raves me puaient au nez dans ma vingtaine alors… imaginez à l’aube de la cinquantaine !

par Yanik Comeau (ComunikMédia/ZoneCulture)

Le public cible de ce spectacle semble être davantage le jeune ami qui m’accompagnait lui qui, fin vingtaine, considère que «Bull**** Threshold»...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 386 fois


* Critique: Théâtre anglophone: «Conversion» d’Alyson Grant: Cachez ce fiel que je ne saurais voir Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, dimanche, le 11 février 2018 - Après avoir traité de choc post-traumatique dans "Trench Patterns" et de la fermeture du Royal Vic au pied du Mont-Royal dans "Progress!", la montréalaise Alyson Grant s’attaque aux secrets de famille, à l’intolérance, au sectarisme, au racisme, au sexisme, à l’islamophobie et à l’antisémitisme dans sa toute nouvelle pièce, le superbement construit huis clos familial "Conversion", présenté jusqu’au 25 février dans le tout nouveau lieu artistique de...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 420 fois


* Critique: Théâtre: «Minuit» de Marie-Hélène Truchon-Larose: Apocalypse culturelle Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, le 9 février 2018 - Depuis sa sortie de l’École Nationale de Théâtre en écriture dramatique, Marie-Hélène Larose-Truchon fait son petit bonhomme de chemin, remportant prix et mentions spéciales pour ses textes, notamment pour «Minuit», sa «pièce de finissante», présentée ces jours-ci à la salle Fred-Barry. Texte poétique, métaphorique, troublant et sensible. Malheureusement noyé dans d’étranges choix de mise en scène dont il faut faire fi pour mieux l’apprécier.

Située en...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 421 fois


* Critique: Humour: Les Denis Drolet: «En attendant le beau temps»: Plus fous que jamais! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mercredi, le 7 février 2018 - Avec «En attendant le beau temps», leur quatrième spectacle, Les Denis Drolet font un retour sur scène six ans après la création de «Comme du monde» qu’ils qualifiaient eux-mêmes d’écart dans leur parcours. Cette nouvelle mouture les ramène à leurs racines, à leur base, à cet humour absurde à la nième puissance qu’on aime, qu’on déteste ou que l’on ne comprend tout simplement pas.

par Yanik Comeau (ComunikMédia/ZoneCulture)

Pour ma part, je me...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 415 fois


* Critique: Théâtre: «L’Homme éléphant» de Bernard Pomerance: Benoît McGinnis surpasse toutes les attentes Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, lundi, le 5 février 2018 - Depuis qu’il est sorti de l’École Nationale de Théâtre en 2001, Benoît McGinnis ne cesse de laisser sa marque, tout particulièrement sur les scènes de théâtre. Je garde un souvenir impérissable de son rôle-titre dans «Avec Norm» de Serge Boucher au Théâtre d’aujourd’hui à la fin de la saison 2004. Depuis ce temps, on a l’impression que les metteurs en scène se bousculent aux portes pour travailler avec lui et que les directeurs de théâtre lui demandent :...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 400 fois


* Critique: Théâtre anglophone: «“Master Harold”… and the Boys»: Toujours pertinent, à en faire frissonner Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, vendredi, le 2 février 2018 - Lorsque Lisa Rubin, la directrice artistique du Centre Segal, a vu la production du classique contemporain «“Master Harold”… and the Boys» au Shaw Festival, elle a été tellement émue qu’elle s’est sentie appelée à faire venir cette production à Montréal. On ne peut que se réjouir que ce projet se soit réalisé.

par Yanik Comeau (ComunikMedia/ZoneCulture)

Bien que, comme Rubin le rappelle dans le programme, «l’Apartheid soit chose du passé», le...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 407 fois


* Critique: Théâtre: «Le Brasier» de David Paquet: 100 fois meilleur que les biscuits de Claudine! Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Brossard, mercredi, le 31 janvier 2018 - Je n’avais pas vu «Le Brasier» de David Paquet lorsque la pièce avait été créée la saison dernière et je ne connaissais pas l’œuvre de cet auteur. Comme plusieurs, j’en avais entendu parler, bien sûr, mais je n’avais jamais vu de ses pièces. Quand on nous dit à quel point une pièce a connu du succès, à quel point elle a été adorée par le public et encensée par la critique, on se crée des attentes et celles-ci peuvent être difficiles à...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 428 fois


* Critique:Théâtre: «Dans la solitude des champs de coton» de Bernard-Marie Koltès: Duel dans la ruelle Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Candiac, mardi, le 30 janvier 2018 - Avec «Dans la solitude des champs de coton», c’est la troisième fois – mais seulement le deuxième texte puisqu’elle a monté deux fois «La nuit juste avant les forêts» – que Brigitte Haentjens et ses Sibyllines abordent l’œuvre du dramaturge français Bernard-Marie Koltès, décédé à l’âge de 41 ans en 1989. Ce n’est pas la première fois non plus qu’elle travaille avec les comédiens Sébastien Ricard, un de ses acteurs fétiches, et Hugues Frenette qu’elle a...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 430 fois


* Critique: Théâtre : «La Meute» de Catherine-Anne Toupin: Coup de gueule, droit au cœur, coup de cœur Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, lundi, le 29 janvier 2018 - Après avoir connu un succès enviable avec sa pièce «À présent», créée à La Licorne, reprise chez Duceppe suivie d’une grande tournée et encensée à Londres où elle a été présentée en anglais, Catherine-Anne Toupin, Shandy no. 2 d’«Unité 9» et créatrice et comédienne principale de la comédie à succès «Boomerang» à TVA, entre autres, nous arrive avec un véritable thriller psychologique, «La Meute», qui affiche complet depuis le début de sa première série de...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 429 fois


* Critique: Théâtre: «Là où le sang se mêle» de Kevin Loring: un microcosme de la grande famille humaine Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, jeudi, le 25 janvier 2018 - Depuis le 16 janvier, Menuentakuan, une jeune compagnie de théâtre, en collaboration avec le Teesri Duniya Theatre, présente la création de la version française de "Where the Blood Mixes" de Kevin Loring, nouveau – et premier – directeur artistique du théâtre autochtone au Centre National des Arts. Traduite et mise en scène par Charles Bender (qu’on a pu voir plus tôt cette saison sur la scène du Théâtre d’aujourd’hui dans «Le Wild West Show de Gabriel...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 446 fois


* Critique: Spectacle multidisciplinaire: «Voyage(s)» de Hanna Abd El Nour: Intéressant pour les sens, mais… pour le sens… ? Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
[ Catégorie : Opinions et comptes rendus ]
Verdun, mercredi, le 24 janvier 2018 -
Lorsque l’on fréquente régulièrement La Chapelle, Scènes Contemporaines, on s’habitue à voir toutes sortes de spectacles – souvent multidisciplinaires, souvent inachevés, parfois réussis, parfois ratés. Dans le cas de la dernière production de Volte 21, «Voyage(s)», une création de Hanna Abd El Nour, on ne sait pas trop quoi penser. Le spectacle est intéressant pour les sens, mais… pour le sens, on s’y perd.

par Yanik Comeau...

Lire la suite... | Envoyer la nouvelle à un ami Version imprimable | Commentaires: 0 - Dernier : Pas de commentaires | Visionné 438 fois




Interface créée par : K2News Management et traduite par Productions RVA